Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

Histoire du séisme politicien français de 2017...

30 Avril 2017 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Refondation du Capitalisme & Dividende Universel

Titre :
Histoire du séisme politicien français de 2017.
Sous-titre :
Par incapacité à tenir compte de la prioritaire préoccupation des Français(es) et à proposer un programme socio-économique crédible pour éradiquer le chômage qui compte 3.500.000 Personnes.

Tout commence en 1848 avec la publication du « Manifeste du Parti Communiste », de Karl Marx qui diagnostique la richesse « excessive », et donc inique, de la « Bourgeoisie » et en tire la conclusion que, pour remédier au mal, il convient d'éradiquer la bourgeoisie afin que seul le « Prolétariat » bénéficie des profits de l’économie !

Les marxistes les plus extrémistes éradiquèrent effectivement la bourgeoisie : Russie, Chine, entre autres. L'économie libérale de marché y fut remplacée par l'économie planifiée.

Ailleurs, les marxistes les plus modérés se limitèrent à revendiquer et à obtenir l'amélioration de la condition ouvrière par la lutte syndicale.

Après la Seconde Guerre Mondiale, en France, l'incompétence en économie des dirigeants est masquée par la prospérité des Trente Glorieuses qui s'achèvent avec l'élection de Giscard, en 1974.

Son septennat est marqué par l'apparition du chômage massif : 400.000 en 1974, 1.600.000 en 1981.

En 1981, sincère ou pas, Mitterrand est élu en voulant « rompre avec le Capitalisme » avec un programme socialo-marxiste, notamment pour en finir avec le chômage. Ce fut un échec cuisant i.

En 1989, tombe le Mur de Berlin et, en 1991, disparaît l'URSS. La Russie revient à l'économie de marché tandis qu'en 1992, en Chine, Deng Xiaoping dit à ses compatriotes : « Enrichissez-vous ! ».

Les Libéraux du monde entier voient dans ces ces événements la preuve que leurs conceptions économiques sont exactes.

Pendant 17 ans, Chirac et Sarkozy vont administrer la preuve de leur incompétence à éradiquer le chômage car les Libéraux (LE Marché et correction a minima des injustices sociales les plus criantes) n’ont aucune solution à proposer pour résoudre l’éternelle contradiction intrinsèque du Capitalisme, à savoir :
Faire la synthèse entre sa capacité à créer des richesses (compétitivité) et son incapacité structurelle à répartir cette richesse équitablement (solidarité).

L'alternance de 2012 de Hollande est couronnée du même insuccès car, malgré un timide sursaut social-libéral, les Socialistes (Fiscalité & Redistribution), demeurent toujours imprégnés de scories marxistes...

En mars 2017, le nombre des chômeurs s'élève à 3.500.000 et, depuis 40 ans, constitue la prioritaire préoccupation des Français(es).

Macron a bien senti que Les Libéraux et le Parti Socialiste étaient dans l'incapacité à présenter un programme socio-économique crédible aux Français.

Mais, il a commis l'erreur de ne pas répondre de manière satisfaisante à la prioritaire préoccupation des Français(es).

Il a déjà déclaré que son objectif, grâce à ses réformes, est de ramener le taux de chômage de 10 % de la population active à 7 % : En clair, en 2022, il restera 2.450.000 chômeurs ! ! !...

Se prétendant de « droite » (Libéraux) et de « gauche » (autoproclamés progressistes avant lui), Macron demeure incapable de faire la synthèse entre la capacité du Capitalisme à créer des richesses (compétitivité) et son incapacité structurelle à répartir cette richesse équitablement (solidarité).

Macron s'est donc mis au niveau des autres candidats.

Or, à l'occasion des élections présidentielles, aucun candidat n'a proposé un programme socio-économique crédible pour éradiquer le chômage. En clair, aucun candidat n'a été capable de répondre favorablement à la prioritaire préoccupation des Français(es) et d'élaborer un programme d'éradication définitive du chômage.

D'où le partage quasi égal des voix effectué par les Français(es) désorienté(e)s, incapables de choisir un programme nettement démarqué des autres, au premier tour électoral entre quatre candidats. Et, très probablement, un score plus serré que prévu entre les finalistes de l'élection.

Ensuite, lors des élections législatives, il est extrêmement probable que ce même scénario se reproduira : partage quasi égal des voix entre le fn, Les Républicains, les Macronistes, le Parti Socialiste et les Mélenchonistes.

À supposer que Macron ait été élu Président et qu'il obtienne une majorité parlementaire, seul ou en coalition, que fera-t-il pour éradiquer le chômage ?... En plus de ce qu'il a déjà annoncé ?... Rien...

*

De manière très surprenante, LA SOLUTION vient de Karl Marx.
À son insu... Ironie de l'Histoire ! ! !...

Ah, la lucidité et la clairvoyance de Marx (et de tous ses disciples) ! ! !...

Le Manifeste du Parti Communiste, en 1848, diagnostique l’évidence : celle de la richesse « excessive », et donc inique, de la « Bourgeoisie » et en tire une conclusion simpliste pour remédier au mal : l’éradication de la bourgeoisie pour que seul le « Prolétariat » bénéficie des profits de l’économie !

Marx, faisant le constat de la richesse de la bourgeoisie, n’a vu qu’un seul des deux termes de l’alternative qui se présentait pour résoudre le problème :

1) Éradiquer la Bourgeoisie,

2) Copier le mode d’enrichissement de la bourgeoisie au bénéfice du « Prolétariat », des « Démunis ».

C’est la mise en œuvre du second terme de cette alternative, insoupçonnée de Marx et de ses disciples théoriques ou/et pratiques, depuis 170 ans (ainsi que de leurs opposants capitalistes), qui est donc proposée dans un :Projet de Refondation du Capitalisme et d'Instauration d’un Dividende Universel Financées par l’Épargne (Capitalisation) et non par la Fiscalité.

Ce projet dynamisera le Capitalisme et consacrera sa nouvelle capacité à partager automatiquement et équitablement les richesses crées ! ! !

En résumé :
1)

Constituer une épargne collective (Capitalisation),
2)
L'investir dans l'économie réelle marchande par l'achat en Bourse des actions du capital social des entreprises qui y sont cotées jusqu'à en détenir 51 % du capital et, donc, jusqu'à les gérer vous-mêmes.

En 20 ans, les Français(es) pourraient détenir 51 % du capital de l'ensemble des entreprises du CAC 40 (qui "pèse" environ 1.500 milliards d'Euros), les gérer et se partager 51 % des dividendes annuels sous forme de Dividende Universel.

Ainsi, d'une part, ils deviendrient les actionnaires majoritaires dirigeant ces entreprises et, d'autre part, ils continueraient d'y travailler dans des conditions qu'ils fixeraient en tant qu'actionnaires majoritaires.

Ils n'auraient donc plus rien à craindre du Capitalisme, du Libéralisme Économique ni de la Mondialisation puisqu'ils en seraient les dirigeants.

En prime, ils pourraient intégrer leur réflexion écologique à la gestion des entreprises qu'ils contrôleraient...

Ce projet résoudra de manière équitable, automatique et auto-régulée l’éternelle contradiction intrinsèque du Capitalisme, à savoir :
Faire la synthèse entre sa capacité à créer des richesses (compétitivité) et son incapacité structurelle à répartir cette richesse équitablement (solidarité).

Cette Refondation du Capitalisme demandera du temps. Mais, chacun doit se souvenir que 170 ans ont été perdus à cause de Karl Marx...


1)
Présidentielle 2017 : Et l’idéologie ?...
http://www.sincerites.org/2017/03/presidentielle-2017-et-l-ideologie.html
2)
Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.
http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html
3)
En 20 ans, les Français(es) pourraient détenir 51 % du capital social des entreprises du CAC 40, banques incluses
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/en-20-ans-les-francais-es-191020
4)
Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent.
http://www.sincerites.org/2017/02/des-peuples-socio-economiquement-incompetents-ne-peuvent-elire-qu-un-personnel-politique-socio-economiquement-incompetent.html
5)
Pour adhérer sereinement à la Mondialisation, les Français(es) ont besoin d’un Président économiquement compétent.
http://www.sincerites.org/2017/04/pour-adherer-sereinement-a-la-mondialisation-les-francais-es-ont-besoin-d-un-president-economiquement-competent.html
6)
Avec l’élection de Macron, les Français(es) décident d’entrer dans le XXIème siècle en... 2022 ! ! !
http://www.sincerites.org/2017/04/avec-l-election-de-macron-les-francais-es-decident-d-entrer-dans-le-xxieme-siecle-en.2022.html
7)
​​
Intellectuellement, Macron n’est pas armé pour résoudre définitivement le problème du chômage.
http://www.sincerites.org/2017/04/intellectuellement-macron-n-est-pas-arme-pour-resoudre-definitivement-le-probleme-du-chomage.html

i Mitterrand déclarera : "Les réformes économiques se terminent toujours par l’augmentation des taxes sur l’essence et le tabac".
En prononçant cette phrase
(1), Mitterrand, à son insu, a parfaitement révélé l'immensité de son incompétence en économie.
(1) Chaîne de télévision, « La 5ème », dimanche 10 juin 2001 : cinquième et dernier volet des « Conversations avec un Président » : Mitterrand interrogé par Elkabbach entre le début de la cohabitation de 1993 et la mi-94.
Cf :
Conversations insipides avec un Président. Testament ... - SincéritéS
http://www.sincerites.org/article-conversations-insipides-avec-un-president-testament-politique-l-occasion-manquee-39230670.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article