Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SincéritéS

La dette, la dette ! ! !... Et l’ÉPARGNE ? ? ?... Inutile ?...

15 Juillet 2019 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Refondation du Capitalisme & Dividende Universel

En 45 ans environ, la France a accumulé une dette de près de 2.400 Milliards d’Euros. Et nombre de beaux esprits effarouchés s’exclament : « La dette ! ! ! La dette ! ! !... » dont la charge annuelle (les intérêts) pèse plus de 40 Milliards dans le budget de l’État.

Mais aucun d’eux ne s’exclame : « Et l’ÉPARGNE ? ? ? Et l’ÉPARGNE ? ? ?... ». Comme si les Français(es) avaient été empêchés d’épargner durant 45 ou 50 ans...

En 2001, 40 Milliards d’Euros représentaient, annuellement, 656 Euros par Français(e) (population totale : 61 Millions) soit 1,80 Euro par jour et par habitant.

Imaginons que, depuis 2001, les Français(es) se soient collectivement astreints à épargner 1 Euro par jour et par habitant (365 Euros par an), cela aurait représenté un capital épargné annuel de plus de 22 Milliards d’Euros (la moitié de la charge de la dette).

Dans la perspective d’un mouvement d’épargne collective sur 40 ou 50 ans, se pose la question de la rentabilisation de cette épargne.

Jacques Marseille, historien de l’économie décédé le 4 mars 2010, a calculé que les revenus boursiers se sont élevés annuellement à 4 % durant le XXème siècle nets d’inflation et de fiscalité.

Il paraît donc raisonnable de retenir ce taux de 4 % comme taux de rentabilisation d’un mouvement d’épargne de long terme investi (avec les profits annuels) dans le capital boursier.

Dans cette hypothèse, vers 2025 (après 25 ans d’épargne) les Français(es) posséderaient 51 % du capital social des entreprises du CAC 40, banques incluses.

Et, en 2046 (après 45 ans d’épargne), les Français(es) disposeraient d’un capital épargné de plus de 2.400 Milliards d’Euros (montant de la dette actuelle...). Un peu plus de 2.900 Milliards d’Euros en 2050 après 50 ans d’effort d’épargne collective.

À ce stade, il convient de s’interroger sur l’utilisation de ce capital.

Bien sûr, il serait possible de l’utiliser immédiatement pour des projets socio-économiques.

Cependant, il serait également possible de cesser l’effort d’épargne collective et de laisser le capital accumulé continuer de croître au fil des ans. Par exemple, jusqu’en 2118 où il produirait annuellement 12.000 Euros de revenus par Français(e), soit 1.000 Euros mensuels par habitant quel que soit son âge (4.000 Euros pour une famille de quatre personnes).

Dès lors, ce Dividende Universel continuerait d’augmenter, année après année, sans nouvel effort d’épargne collective...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article