Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

Football, Magie et Développement...

20 Juin 2002 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Aide Publique au Développement (APD) Économique

Le 31 mai 2002, à Séoul, à l'occasion de la victoire de l'équipe de football du Sénégal sur celle de la France, les media ont beaucoup spéculé, mi goguenards, mi sérieux (1), sur le rôle qu'avaient pu jouer les marabouts africains et leurs fétiches sur le résultat du match.

Cependant, en contrepoint de cet attrait pour la "magie noire", il semble que personne n'ait cherché, ne serait-ce que par souci d'objectivité, à savoir si, dans la population française il ne s'était pas trouvé des inconditionnels de l'équipe française suffisamment superstitieux pour dire des prières, brûler des cierges, et cætera. Bref, pour mettre en oeuvre touts les ressources de la "magie blanche".

Nous ne le saurons donc jamais et, en conséquence, il demeure impossible de comparer la nature et la puissance de l'une à celles de l'autre.

Pourtant, il semble que personne, non plus, ne se soit intéressé à la nature intrinsèque de la puissance de cette hypothétique magie africaine. En effet, face à ce résultat, il convient de se demander si la magie a jouécontre l'équipe française ou en faveur de celle du Sénégal.

Dans le premier cas, il s'agirait d'une force négative tandis que, dans le second, elle se révélerait essentiellement positive. Distinguo essentiel, me semble-t-il.

Faute de pouvoir statuer en la matière, j'ai supposé que cette force magique est effectivement une force positive. Et, naïvement, je me suis demandé ce qu'il adviendrait si les marabouts et autres sorciers africains mettaient leurs fétiches et leurs sorts (2) au service du Développement de leur Continent.

Ne disposant pas d'éléments de réponse, j'ai donc interrogé le meilleur spécialiste mondial du Développement dont la réponse me stupéfia :

"Les Africains ne sont pas moins intelligents que les habitants des autres continents. En conséquence, ils n'ont certainement pas manqué de mettre en oevre, et depuis longtemps, toute la puissance de leur hypothétique magie en faveur du Développement de leur Continent. Malheureusement pour eux, si cette magie est avérée, il ne peut s'agir que d'une force négative comme en témoigne la lamentable situation de l'économie et de la population de leur Continent".

Malgré toute mon insistance, il me fut absolument impossible de savoir si cet expert mondialement reconnu était sérieux ou plaisantait...

Pauvre Afrique. Pauvres Africains...

(1) Souci de disposer d'un alibi intellectuel ou/et moral : ceci compensant cela.
(2) Hélas, on parle plus souvent de sorts "maléfiques" que de sorts "bénéfiques".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article