Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

Identité nationale ? Stupide question ! ! !

18 Novembre 2009 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Société

Telle que je la comprends, la question de l'identité nationale aurait pour finalité de déterminer qui est un Bon Français et qui ne le serait pas.

Au terme de la seconde guerre mondiale, les bons Français se sont avérés être ceux qui étaient entrés en résistance ou qui avaient quitté le territoire de l'État Français de Pétain pour rejoindre le rénégat Charles de Gaulle, condamné à mort par ledit État Français.


Certes, pour des raisons diverses et honorables, tous les Français n'ont pas été en mesure de faire ce choix.


Cependant, ce qui est certain c'est qu'une minorité de "légitimistes" de l'État Français se sont engagés à corps perdu dans la collaboration avec l'occupant nazi. Ceux-là se sont avérés de biens mauvais Français...

Selon ces considérations, l'actuelle question de l'identité nationale perd beaucoup de son sens.

Personnellement, étant né en France, je suis français (hispano-franco-breton) de nationalité et, en dehors de la France, j'ai vécu, plus ou moins longtemps, dans une trentaine de pays ; de l'Amérique centrale, à l'ouest, jusqu'à la Russie, à l'est ; de Madagascar, au sud, jusqu'à la Mauritanie, au nord. Bref, je suis un cosmopolite qui vit harmonieusement en France mais qui pourrait, aussi bien, vivre dans nombre d'autres pays ; particulièrement, tous les pays de l'Union Européenne.


Autant dire que je ne me sens pas véritablement concerné par la question de l'identité nationale.


De tout ce qui précède, je retiens que je suis en mesure de vivre dans tout pays démocratique où je peux trouver la possibilité  d'assurer mes besoins économiques et financiers minimaux ; voire plus si possible.


En France, je constate que certains se sentent mal dans leur peau de Français depuis que le chômage massif, depuis 1975, soit depuis près de 35 ans, leur interdit de bénéficier des revenus qui leur permettraient de s'intégrer harmonieusement dans leur propre société. C'est cela qui génère une révolte qui se manifeste dans diverses formes d'extrémismes.

En bonne logique, la clef du problème de l'identité nationale se trouve donc dans la disparition du chômage.

Or, malgré plus de trente ans de lutte, celui-ci continue de sévir.

Il convient donc de se demander si le plein emploi constitue bien un objectif raisonnable ou si nous sommes entrés dans une Civilisation des Loisirs déséquilibrée dans laquelle, faute de l'avoir pensée et organisée, ceux qui disposent de "temps de loisir" se trouvent dépourvus de revenus pour pouvoir profiter de leurs loisirs.

Dans cette seconde hypothèse, il devient extrêmement urgent de conduire une réflexion approfondie sur ce que devrait être notre société pour que tous ses membres puissent y trouver leur place légitime et s'y identifier pleinement.

Pour un Nouvel Ordre Économique Français Équitable !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article