Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

Les droits de l'homme et du terroriste...

27 Septembre 2013 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Politique

Dans un centre commercial de Nairobi, Kénya, un carnage vient d'être perpétré par une quinzaine de "terroristes-kamikazes" : une soixantaine de morts et quelque cent cinquante blessés.

Il convient de saluer l'apparente délicatesse des forces de l'ordre kényanes dont les assauts ne semblent pas avoir provqué la mort de plus d'innocents "prisonniers-otages" et ont permis l'arrestation d'une dizaine de "terroristes-kamikazes" (pas si kamikazes que cela...).

Ces encombrants prisonniers conduisent à s'interroger s'il faut obligatoirement les faire bénéficier des droits de l'homme et du terroriste.

En effet, il ne s'agit pas d'individus accusés de meurtre tout en demeurant présumés innocents.

Il s'agit d'individus arrêtés en flagrant délit d'assassinats prémédités et exécutés de sang-froid.

Leur culpabilité ne fait absolument aucun doute ! ! !

Lors, on peut se demander l'intérêt qu'il y avait à les arrêter vivants...

Sans doute les autorités espèrent-elles en tirer des informations sur leurs complices.

Faudra-t-il les tourmenter afin de les faire parler ? Cela est-il conforme aux droits de l'homme et du terroriste ?

Et, après leur essorage en matière d'informations, quel intérêt y aura-t-il à les garder en vie ? ? ? ... 

Ce disant, j'omets que la bienpensance et la pensée unique interdisent à toute Société de faire prévaloir son droit à la légitime défense.

Qui a dit "Décadence" ? ? ?...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article