Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

Succès « Aids » = Échec Aide !

11 Mai 2007 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Aide Publique au Développement (APD) Économique

Le succès de la Fondation Clinton en matière de tarification des médicaments anti‑Sida (Aids) administre la preuve du lamentable échec de l’aide au développement des pays émergents !

 

La Fondation de Bill Clinton a annoncé une baisse des prix de 25 à 50% dans les pays en développement pour les médicaments anti‑Sida de seconde ligne. Cette baisse est rendue possible par un accord passé avec deux compagnies pharmaceutiques.

 

L’objectif est d’améliorer l’accès aux médicaments anti‑rétroviraux de seconde ligne contre le Sida pour les personnes les plus pauvres. Bill Clinton a précisé que le prix des anti‑rétroviraux de seconde ligne se trouvera réduit de 25% dans les pays à bas revenus, et de 50% dans ceux à revenus moyens [1].

 

Ceci constitue une incontestable bonne nouvelle pour les pauvres, malades du Sida, dans les pays émergents. Il serait d’extrême mauvais goût de critiquer l’accord intervenu entre la Fondation Clinton et deux compagnies pharmaceutiques.

 

Cependant, il n’est pas interdit de poser une simple question : Sachant que, dans les deux cas, les malades seraient correctement soignés, vaut‑il mieux que des malades pauvres bénéficient de médicaments à des prix subventionnés ou que ces mêmes malades puissent acheter eux‑mêmes ces médicaments, au prix normal du marché, parce que rendus moins pauvres (plus prospères) grâce à l’aide au développement des pays émergents financée par les pays développés ?

 

En effet, année après année, depuis plusieurs décennies, les pays développés financent une aide au développement des pays émergents. Actuellement, cette aide se situe aux environs de soixante milliards d’Euros annuellement.

 

Fort de cet investissement [2] soutenu, dont la vocation est d’être productif et de bénéficier prioritairement aux pauvres, la pauvreté aurait dû reculer dans le monde et, ce faisant, nombre « d’ex‑pauvres » devraient pouvoir autofinancer leurs besoins divers y compris les médicaments anti‑Sida.

 

Or, l’accord obtenu par la Fondation Clinton a été rendu nécessaire par la permanence de la pauvreté dans les pays émergents. Il en résulte que cet accord administre la preuve du lamentable échec de l’aide au développement des pays émergents destinée à éradiquer ladite pauvreté...

 

Les beaux esprits expliquent cet échec par les mauvais choix économiques opérés par les dirigeants (corrompus) desdits pays émergents. Cette explication demeure démagogiquement facile et par trop courte.

 

Malgré la corruption, la grande majorité de l’aide est « investie » dans des projets de développement. Par ailleurs, le choix de mauvais projets de développement ne résulte pas, majoritairement, des dirigeants des pays émergents. Il est le fait des bailleurs de fonds qui savent, mieux que quiconque, ce qui est bon pour le développement.

 

Les dirigeants des pays émergents qui oseraient s’inscrire en faux contre cette certitude, se verraient immédiatement privés de ladite aide.

 

Alors, les pays émergents acceptent des projets totalement ineptes et les bailleurs de fonds « investissent » consciencieusement, et avec bonne conscience, dans leurs merveilleux projets dont ils constatent l’ineptie, ultérieurement, laquelle les conduit à de nouveaux concepts ; toujours meilleurs que les précédents, bien entendu...

 

En la matière, les exemples sont légion !

 

Et, pendant ce temps‑là, les pauvres continuent de « prospérer » et de dépendre de subventions au lieu de pouvoir s’assumer financièrement. Désespérant ! ! !

 

Post-Scriptum

L’éradication de la pauvreté : dans combien de siècles ?...

Pauvres pays émergents ! ! !

 

Notes :

[1] Donc, le prix des médicaments diminuera plus dans les pays à revenu moyen que dans ceux à bas revenu ! Comprenne qui pourra...

[2] Investissement = Dépense = Gaspillage. Les bailleurs de fonds ne font malheureusement pas la différence entre ces vocables !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article