Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

« Travailler plus pour gagner plus !» ou Le grand bond en arrière !

1 Septembre 2010 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Politique

« Travailler plus pour gagner plus ! » va-t-il dans le sens de l’Histoire de l’Humanité commencée il y a quelque 3 millions d’années ?

À cette époque, dès leur émergence, les premiers hominidés, doués de conscience, se caractérisèrent par une recherche systématique d’amélioration de leur niveau de vie et de diminution des efforts pour l’obtenir.

Pour preuve, daté par rapport à notre époque, le calendrier de leurs inventions majeures, au fur et à mesure des évolutions de l’espèce :
- 3.000.000 d'années : utilisation de galets grossièrement fracturés comme outils (ensuite : amélioration de la taille),
- 1.700.000 d'années : utilisation du feu (ensuite : capacité à le conserver puis à l’allumer),
[...]
- 5.000 ans : invention de l’écriture et de la roue,
Et cætera...

Si, dès l’origine, ils avaient maîtrisé l’écriture, leur slogan eut été « Travailler moins pour vivre mieux ! ». De fait, nos plus lointains ancêtres étaient inventifs et tendaient à réduire au maximum leurs efforts. Tout comme nous qui aspirons à « ne rien faire » dans le cadre d’une Civilisation des Loisirs, envisagée comme un projet réaliste dans les années 1960, mais qu’il serait politiquement incorrect, aujourd’hui, dans le conformisme ambiant, de présenter comme un projet pour l’avenir.

Hélas, seulement moins de 0,2 % de l’actuelle population mondiale peut « vivre de ses rentes » en n’ayant d’autre préoccupation-obligation que de bien gérer son patrimoine pour conserver sa situation privilégiée et, éventuellement, de se livrer à des activités, lucratives ou bénévoles, strictement et librement choisies pour son « divertissement ».

Les 99,8 % restants sont contraints de travailler à des tâches plus ou moins plaisantes pour s’assurer un niveau de vie plus ou moins satisfaisant. Cependant, il convient de noter que, dans l’ensemble, le niveau de vie a globalement augmenté dans le monde. Mais, cette augmentation demeure iniquement répartie.

Enfin, il est souhaitable d’apporter certaine nuance au slogan « Travailler moins pour vivre mieux ! ». En effet, tout en tendant à « ne rien faire » et à « vivre de ses rentes », l’être humain a été et demeure capable de consentir à bien des efforts pour tenter d’atteindre ses objectifs.

En conséquence, son slogan serait plutôt : « Se libérer de l’obligation de travailler et, pour y parvenir, consentir à produire tous les efforts nécessaires ! ». Cette apparente contradiction constitue, en réalité, le paradoxe fondateur du progrès qui se poursuivra, même si tous les humains parviennent à se libérer de l’obligation de travailler, car l’être humain demeure avant tout créatif, inventif, et continuera d’innover. Mais, librement cette fois  !...

Pour un Nouvel Ordre Socio-Économique Français Équitable !

Mémoires présidentiels : 2012 - 2022

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article