Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SincéritéS

France, Dette Publique : capital emprunté, à rembourser & remboursé, intérêts payés. On ne nous dit pâs tout ! Ce que je vous révèle aujourd'hui est bien pire que ce que vous saviez hier.

1 Juin 2012 , Rédigé par Jean-Pierre Llabrés Publié dans #Politique France

Au hasard d'une recherche via Google "france dette publique amortissement capital interets", j'ai trouvé un article du 7 décembre 2010 publié sur le site du Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM) : http://www.cadtm.org/La-charge-de-la-dette-francaise#haut

Titre de l'article :
"La charge de la dette française est le second poste du budget mais son service est le 1er depuis des années ! La vérité des chiffres dérange, rétablissons les comptes !"
Auteur de l'article : Pascal Franchet, vice-président CADTM France & membre de la coordination Europe CADTM.

Je me réfère au chapitre "Le service de la dette (remboursement du capital et intérêts servis)…c’est pire encore !" dont l'auteur commente le "tableau 3", "Dette publique française, coût annuel de la dette (en milliards d'Euros)", ci-dessous :

CADTM Dette publique francaise cout annuel dette Milliards

Commentaires de Pascal Franchet :
QUOTE

1)
1995-2011, le capital emprunté a déjà été remboursé 3 fois et il en reste encore 4,6 fois plus à rembourser !
2)
En 1995, le stock de la dette publique s’élevait au 31 décembre à 431 Mds d’€. Fin 2011, le total cumulé des intérêts servis et des capitaux remboursés s’élèvera lui, à 2.013Mds d’€,soit 4,6 fois plus qu’en 1995.
UNQUOTE 

Commentaires de J-P LL :
QUOTE
1)
Diviser le capital remboursé de 1995 à 2010, 1.355 milliards d'Euros, par le capital emprunté en 1995, 431 milliards d'Euros, et conclure que "le capital emprunté a déjà été remboursé 3 fois" est une INEPTIE TOTALE !

En effet, depuis 1995, le capital emprunté a évolué pour atteindre 1.333 milliards d'Euros à fin 2011 (projection ; aujourd'hui, nous savons que le capital dû par la France est de 1.717 milliards d'Euros à fin 2011 ; INSEE).

Donc, si la France reste devoir un capital de 1.333 milliards d'Euros à fin 2011 (pour conserver les chiffres de votre tableau) et que, de 1995 à 2011, elle a remboursé 1.355 milliards d'Euros, c'est que, durant cette période, elle a effectivement emprunté un total de 2.688 milliards d'Euros dont elle n'a remboursé que 50,56 % (1.355) qui lui ont coûté 658 milliards d'Euros d'intérêts.
2)
Dire qu'en 2011, le service de la dette, "le total cumulé des intérêts servis et des capitaux remboursés s’élèvera lui, à 2.013 Milliards d’Euros", est également une PURE INEPTIE !

En effet, ces 2.013 milliards d'Euros ne correspondent qu'au service passé de la dette, de 1995 à 2011.

Vous ne pouvez absolument pas dire que cette somme correspondra au futur service de la dette.

Le futur service de la dette correspondra à la somme du capital dû à fin 2011, soit 1.333 milliards d'Euros (en réalité 1.717), des intérêts annuels sur ce capital (en fonction du tableau d'amortissement de ces emprunts) ainsi que des nouveaux capitaux et intérêts éventuellement contractés à partir de 2012.

Or, dans votre article, vous ignorez tout de ces coûts futurs...

En conséquence de vos raisonnements qui relèvent plus du "résonnement du tambour", la suite de votre article perd toute crédibilité ! ! !

On est en droit d'espérer beaucoup mieux d'un membre éminent du CADTM...
UNQUOTE

Après cette mise au point, il apparaît utile de comparer les données de ce tableau de l'Agence France Trésor (AFT) avec celles fournies par l'INSEE.

 

Montant de la Dette Publique selon l’Agence France Trésor et l’INSEE

Agence France Trésor INSEE Différence INSEE – AFT Différence %
2000 616,0 827,3 211,3 34,3%
2001 653,0 853,3 200,3 30,7%
2002 717,0 912,0 195,0 27,2%
2003 788,0 1 004,9 216,9 27,5%
2004 834,0 1 079,5 245,5 29,4%
2005 877,0 1 147,6 270,6 30,9%
2006 877,0 1 152,2 275,2 31,4%
2007 921,0 1 211,6 290,6 31,6%
2008 1 017,0 1 318,6 301,6 29,7%
2009 1 148,0 1 493,4 345,4 30,1%
2010 1 241,0 1 595,2 354,2 28,5%
2011 1 333,0 1 717,3 384,3 28,8%


Inexplicablement, les chiffres de l'INSEE sont systématiquement supérieurs à ceux de l'AFT d'environ 30 %. L'explication dépendra de la bonne volonté de ces deux entités pour identifier leurs différences et les corriger.

Revenons à ce tableau originel de l'AFT pour signaler qu'il présente des particularités dont on ne sait si elles sont imputables à l'Agence France Trésor ou à Pascal Franchet.
Tout d'abord, on remarque qu'il manque les colonnes de données correspondant aux années 1996 à 1999 inclus.
Ensuite, la troisième ligne du tableau "Capital remboursé" annuellement donne un total de 1.355 milliards d'Euros. Or, lorsqu'on ajoute successivement les données correspondant à chaque année, on obtient un total de 965 milliards d'Euros ; soit une différence de 390 milliards d'Euros. Cette différence pourrait provenir des données correspondant aux années 1996 à 1999 inclus qui ne figurent pas dans ce tableau.
Il en va de même dans la quatrième ligne du tableau "Intérêts payés" dont le total indiqué est de 658 milliards d'Euros tandis que le calcul donne un résultat de 559,9 milliards d'Euros ; soit une différence de 98,1 milliards d'Euros.

On constate, donc, que tant l'Agence France Trésor que l'INSEE auraient intérêt à améliorer leurs statistiques.

Malgré tous ses défauts, le tableau originel de l'AFT permet, par un calcul arithmétique élémentaire, de faire apparaître une donnée fondamentale qui n'y figure absolument pas, à savoir : le mondant des capitaux effectivement empruntés année après année. Ceci est indiqué dans le tableau ci-dessous :

 

France, Dette publique : Évolution du capital emprunté et remboursé ainsi que des intérêts payés

Solde Capital 1/1 Capital emprunté Capital remboursé Intérêts payés Solde Capital 31/12
2000 473,9 276,1 57,1 34,0 658,9
2001 658,9 124,3 51,3 36,0 695,9
2002 695,9 160,4 59,4 37,0 759,9
2003 759,9 170,5 62,5 37,0 830,9
2004 830,9 150,5 66,5 38,0 876,9
2005 876,9 146,6 65,6 38,0 919,9
2006 919,9 119,4 80,4 39,0 919,9
2007 919,9 154,3 70,3 40,0 963,9
2008 963,9 247,6 107,6 44,0 1 059,9
2009 1 059,9 285,5 111,5 43,0 1 190,9
2010 1 190,9 218,5 83,0 42,5 1 283,9
2011 1 283,9 234,2 96,8 45,4 1 375,9
Totaux
2 287,9 912,0 473,9
Données Milliards d’Euros


Source Agence France Trésor



Ainsi, il apparaît que ce qui, à ce jour, nous est présenté comme étant la Dette Publique Française n'est que le solde de la dette après remboursement de capital et paiement d'intérêts annuels. Jamais le montant total effectivement emprunté n'est communiqué aux Français.

En l'occurrence, de 2000 à 2011 inclus, soit durant 12 ans, l'État Français a effectivement emprunté près de 2.300 milliards d'Euros (2.287,9) dont il a remboursé près de 1.000 milliards d'Euros en capital (912 ; 39,86 %) et pour lesquels il a payé près de 500 milliards d'Euros d'intérêts (473,9 ; 20,71 % en 12 ans).

De 2002 à 2006 inclus, Chirac a emprunté 747,4 milliards d’Euros, remboursé 334,4 milliards d’Euros en capital (44,74 %) et payé 189 milliards d’Euros d’intérêts (25,29 %)Chirac a accru la dette de 413 milliards d’Euros en capital.

Quant à lui, Sarkozy, de 2007 à 2011 inclus, a emprunté 1.140,1 milliards d’Euros, remboursé 469,2 milliards d’Euros en capital (41,15 %) et payé 214,9 milliards d’Euros d’intérêts (18,85 %). Sarkozy a accru la dette de 670,9 milliards d’Euros en capital.

C'est ce mécanisme élémentaire "Capital emprunté - Capital remboursé - Intérêts payés" qui fait apparaître un "Solde de capital à rembourser" que nos politicards appellent "Dette Publique" par abus de langage, ou pire...

Au 31 décembre 2011, ce fameux "Solde de capital à rembourser" s'élève à 1.717 milliards d'Euros (et non pas à 1.333 milliards d'Euros comme l'indique la projection figurant dans le tableau de l'AFT).

En effet, ces politicards disent aux Français que l'État est contraint d'emprunter pour combler ses Déficits Budgétaires depuis 1974. Si tel est le cas, le montant total du Capital emprunté ne devrait pas excéder le cumul des Déficits Budgétaires durant une période donnée.

Or, de 2000 à 2011 inclus, en 12 ans seulement, le cumul des Déficits Budgétaires s'est élevé à 764,2 milliards d'Euros tandis que le capital emprunté s'élevait à 2.287.9 milliards d'Euros, soit 1.523,7 milliards d'Euros de plus que nécessaire pour équilibrer le Budget de l'État.

Une fois le Budget de l'État rééquilibré, qu'ont fait nos politicards de ces 1.500 milliards d'Euros durant ces 12 années ? ? ? ...

Incidemment, s'impose la triple question :
Combien avons-nous effectivement emprunté en capital de 1974 à 2011 inclus ?
Combien avons-nous effectivement remboursé en capital de 1974 à 2011 inclus ?
Combien avons-nous effectivement payé d'intérêts de 1974 à 2011 inclus ? 

En attendant de connaître de ce passé, notre avenir consistera à assumer le "Solde de capital à rembourser", s'élevant à 1.717 milliards d'Euros au 1er janvier 2012, augmenté des intérêts annuels, dont les politicards ne nous communiquent pas l'échéancier des amortissements (capital & intérêts), éventuellement agrémentés du remboursement des capitaux empruntés à partir de 2012 ; paiement de nouveaux intérêts en sus, bien évidemment ! ! !...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chris 04/05/2016 11:22

Mon point de vue: si l'on écarte tout esprit de suspicion, l'écart entre le déficit cumulé et les emprunts contractés pourrait seulement s'expliquer par un truchement comptable consistant à faire rentrer dans la comptabilité des emprunts maquillés en recettes. Quoi de mieux que la ligne "comptes spéciaux?"

J'attends votre réponse avec impatience

Jean-Pierre Llabrés 04/05/2016 11:41

Qu'appelez-vous "comptes spéciaux" ?

ebert 25/10/2013 09:18

La différence des chiffres entre l'AFT et l'INSEE (voir "Montant de la Dette Publique selon l’Agence France Trésor et l’INSEE" dans votre article) tient à ce que l'Agence France Trésor ne gère que
la dette de l'Etat, alors que l'INSEE comptabilise la dette publique (dettes de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale).

chris 05/05/2016 18:47

re,

d'après ce que j'ai lu sur le net, la différence s'explique par le fait que les emprunts sont constitués de deux parties:
-le déficit
-l'amortissement de la dette, capital+intérêts de prêts arrivant à échéance

chris 05/05/2016 18:36

j'ai trouvé le PIB depuis 1977 et dette en % du PIB
j'ai fait un tableau qui montre que l'état aurait du emprunter 1802 Mds depuis 1977
sachant qu'on a remboursé 902 mds depuis 2000...

Année PIB déficit/PIB
1969 112,7
1970 126,1
1971 140,7
1972 157,1
1973 180,1
1974 210,1 -0,5 -1,0505
1975 236,6 -2,4 -5,6784
1976 273,4 -1,5 -4,101
1977 307,7 -1 -3,077
1978 349,6 -1,7 -5,9432
1979 399,4 -1 -3,994
1980 453,2 -1 -4,532
1981 511,7 -1 -5,117
1982 588 -2,2 -12,936
1983 652,8 -2,5 -16,32
1984 709,6 -2,8 -19,8688
1985 760,5 -3 -22,815
1986 817,9 -2,8 -22,9012
1987 859,8 -2,6 -22,3548
1988 929,4 -2,4 -22,3056
1989 1001,9 -2,2 -22,0418
1990 1058,6 -2,2 -23,2892
1991 1097,1 -2,4 -26,3304
1992 1136,8 -3 -34,104
1993 1148,4 -4,2 -48,2328
1994 1186,3 -5,6 -66,4328
1995 1225 -5,9 -72,275
1996 1259 -5 -62,95
1997 1299,7 -4 -51,988
1998 1358,8 -2,5 -33,97
1999 1408,2 -2 -28,164
2000 1485,3 -1,8 -26,7354
2001 1544,6 -1,9 -29,3474
2002 1594,3 -2 -31,886
2003 1637,4 -2,2 -36,0228
2004 1710,8 -3,5 -59,878
2005 1772 -3 -53,16
2006 1853,3 -2,8 -51,8924
2007 1945,7 -2,7 -52,5339
2008 1995,8 -2,4 -47,8992
2009 1939 -5 -96,95
2010 1998,5 -6,2 -123,907
2011 2059,3 -6,3 -129,7359
2012 2091,1 -6 -125,466
2013 2113,7 -5,2 -109,9124
2014 2150 -4,5 -96,75
2015 2180 -4 -87,2

-1802,0489

chris 05/05/2016 18:12

https://fr.wikipedia.org/wiki/Déficit_public_de_la_France#/media/File:Public_Deficit_of_France.png

si vous trouvez la courbe du PIB, vous avez vos réponses

Jean-Pierre Llabrés 05/05/2016 14:39

Je ne suis pas un spécialiste des Finances publiques.
Il est possible que l'on puisse faire rentrer dans la comptabilité des emprunts maquillés en recettes via la ligne "comptes spéciaux".

chris 05/05/2016 13:29

jetez un oeil sur le budget de l'état:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Compte_spécial